Entretien du jardin : jusqu’à quand faut-il tondre le gazon en automne ?

Comme de nombreux Français, vous appréciez le retour des beaux jours, car il vous permet de réinvestir votre jardin et votre terrasse pour profiter des rayons du soleil et des apéros entre amis. Mais qui dit retour au jardin dit évidemment entretien de celui-ci avec le plaisir des plantations… et la corvée de la tonte. Et en la matière il est de bonnes pratiques que beaucoup d’entre nous ne connaissent pas. Quand faut-il réaliser la dernière tonte de l’année ? Quelles précautions prendre ? Quelle tondeuse privilégier ? On vous dit tout pour vous permettre de prendre soin de votre gazon et de profiter d’un beau jardin au retour du printemps.

Faut-il s’arrêter de tondre dès l’arrivée de l’automne ?

L’automne est arrivé et il vous prend l’envie de déserter votre jardin et de ranger la tondeuse pour en reprendre l’entretien au printemps ? Comme la plupart des jardiniers amateurs, le mois de septembre sonne le glas des beaux jours et le moment de la dernière tonte. Et pourtant, c’est une grosse erreur.

En effet, les tontes d’automne sont essentielles à l’équilibre de la pelouse, car, contrairement à ce que l’on peut croire, la pelouse est encore en période de croissance aux mois de septembre et octobre, et parfois même en novembre selon les conditions climatiques. Ainsi, si vous constatez que votre gazon continue à pousser, vous devez tout simplement poursuivre la tonte octobre. Les professionnels du jardin recommandent par exemple de réaliser une tonte à 4cm en octobre, le gazon pourra ainsi se développer jusqu’à une hauteur de 6 ou 7 cm pour le retour du froid

De plus, le mois d’octobre est aussi la principale période de chute des feuilles des arbres qui, s’accumulant au sol, peuvent créer une sorte de tapis étouffants pour la pelouse. Les tontes d’automnes permettront d’éliminer les dernières feuilles et derniers débris, permettant ainsi au sol de respirer et à la pelouse de mieux se développer.

Quelle tondeuse pour les tontes d’automne ?

Si de bons gestes et de bons réflexes sont essentiels pour préserver la santé de la pelouse, un bon matériel peut aussi avoir son importance. En effet, les jardins sont souvent humides voir un peu gras à partir de l’automne, en raison des pluies plus importantes. Il peut donc être intéressant d’opter pour une tondeuse légère et maniable afin de préserver les sols.

Comme beaucoup vous n’êtes pas expert en tondeuse ? Vous pouvez par exemple consulter des comparateurs en ligne à l’instar de https://www.mylittlejardin.fr/comparatif-tondeuse-electrique/ ou interroger les vendeurs en magasins spécialisés.

Sachez par exemple que les tondeuses à main, si elles semblent idéales pour les petits terrains, peuvent avoir tendance à abîmer le sol lorsque celui-ci est humide et que l’herbe coupée, trop grâce, bloque le mécanisme. Plus lourds que les tondeuses électriques ou thermiques classiques, les tracteurs ont également tendance à abîmer le sol. Or, au-delà de l’aspect inesthétique, chaque ouverture dans le gazon est l’occasion pour les mauvaises herbes de se développer.

Ainsi, les meilleures options restent tondeuses électriques ou thermiques, en privilégiant des modèles légers.