Des maisons plus « vertes » et plus saines avec l’écoconstruction

Alors que nous sommes toujours plus nombreux à essayer de faire attention à nos gestes du quotidien pour préserver au mieux notre environnement, de nombreux secteurs professionnels tentent eux aussi de réaliser leur révolution verte. Ainsi en est-il par exemple des secteurs de l’immobilier de la construction. Les politiques et aides publiques ont, depuis quelque temps déjà, mis le doigt sur la problématique environnementale des logements et bâtiments, tentant d’aider aux mieux les particuliers et entreprises à réaliser notamment des économies d’énergies, mais de nouvelles tendances de construction vont désormais bien au-delà. Ainsi en est-il de l’écoconstruction ou de la construction durable dont nous allons vous parler ici.

Qu’est-ce que l’écoconstruction ?

L’écoconstruction regroupe la construction, la rénovation ou la réhabilitation de maisons ou de bâtiments. Mettant en avant le rôle des architectes et des maîtres d’œuvres dans la conception et la construction de maison, l’écoconstruction vise à limiter au maximum la consommation énergétique tant dans la phase de construction que durant la vie et l’utilisation de l’habitat. À la clé, une préservation de l’environnement sur tous les plans. Sans être nouveau (le concept est né il y a une quarantaine d’années), le principe de l’écoconstruction explose réellement aujourd’hui, porté par une prise de conscience plus forte des enjeux écologiques, y compris par le biais des constructions.

C’est par exemple la démarche adoptée par Hexagone, cabinet d’architecte dans le Morbihan, qui propose depuis quelques années déjà des projets d’écoconstruction, pour les particuliers comme les professionnels, et met un point d’honneur à adopter une posture responsable dans l’ensemble de ses projets d’architecture.

Les piliers de l’écoconstruction

Afin de mieux comprendre l’écoconstruction, il est important de comprendre qu’il ne s’agit pas uniquement d’écologie, mais de durabilité. Cela implique notamment que la démarche de construction de maison en écoconstruction s’attache à différents aspects précis, en particulier la question des matériaux de construction, la question de l’efficacité énergétique, mais également la notion de bien-être des habitants ainsi que celle de l’habitat sain. Par le biais de l’écoconstruction, les architecte et constructeur agissent sur l’environnement et sur le mieux-vivre.

Construction durable et performance énergétique

Avant même de parler matériaux, la notion de construction responsable doit être pensée dès la phase de conception selon la logique contextuelle et environnementale de la future maison. On misera ainsi sur des bâtiments plus compacts afin de conserver la chaleur, ouvert au sud afin de bénéficier de l’ensoleillement, une organisation réfléchie des pièces. Sans surprise, la qualité de l’isolation est essentielle dans le cadre de l’écoconstruction, que ce soit la toiture, les murs ou les menuiseries extérieurs, afin d’éviter les ponts thermiques et de réduire au maximum les déperditions de chaleur. Côté énergie, on misera au mieux sur les énergies renouvelables par le biais, par exemple, de panneaux solaires.

Le choix de matériaux responsables et écologiques

Nous l’évoquions plus haut, le choix des matériaux est évidemment central pour réaliser un projet d’écoconstruction. On s’interrogera ainsi sur leur impact environnemental depuis leur fabrication jusqu’à leur recyclage ou leur destruction, leur durabilité, leur provenance. Prenant en considération les questions d’habitat sain et le bien-être des occupants, on veillera à sélectionner des matériaux sans impact négatif sur la santé, notamment via l’impact des différents matériaux sur la qualité de l’air intérieur.

Ainsi, l’écoconstruction n’est pas seulement écologique. Elle est également plus durable et offre un cadre de vie plus agréable et plus sain à ses occupants. De multiples aspects positifs qui font le succès de ce type de construction dont le développement devrait assurément se confirmer dans les années à venir.